Comment préparer son voyage avec son animal de compagnie ?

Vous voulez partir en vacances mais ne savez pas où, ou à qui laisser votre animal de compagnie ? Sachez que vous pouvez l’amener avec vous à condition de bien vous préparer. Voici quelques critères à prendre en compte.

Des pièces d’identité en règle

Si vous prévoyez de voyager en France ou en Europe, il est primordial que votre animal de compagnie soit identifié. Il s’agit en général d’un tatouage ou d’un collier électronique qui porte les coordonnées de son propriétaire et qui est enregistré au fichier national d’identification des carnivores domestiques (I-CAD). L’animal doit disposer d’un carnet de vaccination délivré par un vétérinaire. Ce carnet qui fait office de « passeport européen » doit être en règle. Le vétérinaire s’assurera par exemple que son vaccin antirabique est à jour. Certains animaux supportent mal les longs déplacements, surtout s’ils doivent prendre les airs. Les conseils d’un vétérinaire vous aideront dans le choix de locomotion qui conviendra le mieux à votre compagnon.

Se renseigner sur les formalités en vigueur dans votre lieu de séjour

Si vous prévoyez de vous rendre dans un autre pays, prenez la peine de connaître les formalités liées à ce pays auprès de leur ambassade. Certains États exigent que chaque propriétaire contacte les autorités vétérinaires du pays avant de fouler leur sol. Pour tous les pays de l’Union Européenne, en plus des pièces d’identité conformes, un autre point important pour voyager avec son animal est que ce dernier doit être âgé de plus de 3 mois. Chaque pays est libre d’appliquer des consignes supplémentaires.

Hors Europe, d’autres critères sont pris en compte, notamment une autorisation d’importation, un certificat sanitaire international, ainsi qu’un certificat de vaccinations obligatoires (ce sont entre autres les vaccins contre la rage, la parvovirose, l’hépatite de Rubarth maladie de carré…), tous deux validés par la Direction départementale des Services vétérinaires et par le ministère des Affaires étrangères.

Préparer une cage de transport

Elle doit être assez confortable pour permettre à votre animal de supporter un enfermement qui peut durer de longues heures. Vous pouvez par exemple la tapisser pour plus de commodité. Un papier absorbant permettra qu’il ne soit pas indisposé par ses urines. Dans les avions, il existe des modèles de cages homologués et conformes aux normes (International Air Transport Association). Ces cages sont dotées d'une poignée de transport pratique, de plusieurs ouvertures qui favorisent une meilleure aération. Vous pouvez en plus de l’identification de la compagnie de voyage ajouter vos propres coordonnées sur l’étiquette pour plus de sécurité.

Le choix du mode de transport

Par avion

En fonction des compagnies, votre animal peut être admis en cabine ou en soute, dans une cage aux normes IATA. Certaines interdisent l’embarcation d’animaux à bord. Dans ce cas, votre compagnon voyagera par fret, selon la durée du trajet, les conditions de transport les frais peuvent varier.

Par route

Par sécurité, évitez de porter votre chien ou votre chat sur vous. Évitez de le laisser en liberté sur un siège. Optez plutôt pour un panier ou alors, attachez-le. Si vous voyagez par train et que la compagnie autorise une présence animale à bord, en fonction du poids de votre animal, vous pouvez l’avoir près de vous dans une cage. Sil fait plus de 6 kg, vous devrez débourser près de 50 % du prix d’un billet de seconde classe. Par ailleurs, votre compagnon devra être muselé et attaché à vos pieds durant tout le voyage.

Par bateau

Les compagnies qui acceptent l’embarquement d'animaux ont chacune leur propre règle en matière de transport d’animaux. Cependant, vous pouvez vous montrer prévenant en acquérant des équipements comme la laisse, la muselière, ou encore une caisse de transport, pour éviter que votre chien ou votre chat ne puisse se balader librement et éviter un éventuel accident.