Comment réussir une landing page ?

landing page

La conception et la vie d’un site internet ne peuvent se faire sans landing page. Encore considérée par plusieurs comme une simple page d’accueil en ligne, elle ne se limite pas qu’à cette finalité. Puisqu’elle est par défaut une page d’atterrissage, on peut l’adapter aux usages, par exemple pour le lancement d’un produit ou la communication sur un projet. La landing page n’est pas que de la décoration, elle doit respecter certains codes graphiques afin de captiver l’attention des visiteurs et inciter à l’action. Ceci étant, comment réussir une landing page ?

Donner une clarté à la page

La beauté, c’est tout ce qu’espère le visiteur. Le contenu l’intéresse certes, mais vous conviendrez que si l’ensemble n’est pas présentable et harmonieux, il ne tardera pas sur votre page d’atterrissage. Il faut alors lui réserver l’effet de surprise. Ainsi, le contenu ne doit pas être chargé. Pour éviter que l’affiche ne paraisse lourde à l’œil, chaque image ou icône présente doit avoir une raison d’être. Les tailles, les polices et formats doivent s’accorder pour faciliter la lecture.

Il faut également organiser le tout sous forme de bloc spacieux pour une bonne répartition des rubriques abordées. L’une des plus importantes choses demeure le choix des couleurs et contrastes. Ce sont elles qui font ressortir le potentiel de votre landing page pour faire bonne impression et orientent le regard des prospects. Souvenez-vous d’une chose, vos lecteurs accorderont plus d’intérêt et de temps à ce qui est beau et agréable à l’œil.

Trouver un titre succinct, accrocheur et lisible

Une landing page n’a aucune valeur sans son titre. Tout internaute qui utilise vos canaux d’atterrissage doit savoir ce dont vous souhaitez lui parler en une phrase de quelques mots. C’est l’utilité du titre principal. Pour qu’il soit efficace, il doit être bref, court et donner envie de poursuivre la lecture du contenu, car vos visiteurs n’ont généralement pas le temps. Pour cela, le titre doit être identifié rapidement et facilement dès la première ligne du corps de page. Il est souvent de grande taille contrairement au contenu texte avec une mise en forme plus ou moins en « gras ».

Avancer des avantages d’intérêt pour les visiteurs

Un titre qui fait de l’effet c’est bien, mais vous devez être en mesure de soutenir vos mots avec des arguments. Hormis les images qui illustrent ce que vous mettez en avant, le reste du texte sert à vous vendre ou faire connaître. Expliquez simplement avec 15 à 30 mots ce qu’ils gagnent à vous faire confiance.

Soigner les boutons ou « call-to-action »

La finalité d’une landing page est d’inciter les personnes qui consultent votre communication à passer à l’action. Vous voulez qu’ils s’inscrivent, s’abonnent, regardent la vidéo, achètent ou précommandent ? Il faut bien définir l’emplacement et les bonnes couleurs des boutons présents sur votre page d’atterrissage. Hormis cela, le texte du CTA ne doit pas être toujours identique, et ce pour un même type d’engagement. Par exemple, pour le bouton « ACHETER », voici des expressions similaires :

  • j’achète
  • j’achète maintenant
  • je commande dès maintenant
  • j’ajoute à mon panier, etc.

Ainsi, aux yeux d’un prospect, le bouton peut paraître nouveau à chaque fois bien qu’il s’agisse du même clic. N’oubliez pas d’appliquer les mêmes codes visuels (couleurs et animations) selon les différents types de clics.

Rendre la page très fluide

L’accessibilité des pages du web ne peut se faire sans optimisation. Pour maximiser vos chances d’être vu par les utilisateurs d’internet, votre landing page doit être extrêmement légère et fluide. L’intérêt est de faciliter son chargement dans un bref délai sur les navigateurs sans quoi vous perdrez à coup sûr en visibilité et rendement.

Voici les détails que vous devez prendre en compte pour réussir une landing page.