Perte du permis de conduire, comment faire ?

Perdre un document administratif est quelque chose qui arrive fréquemment, cette situation peut être fortement dérangeante, en particulier lorsque le document en question est le permis de conduire !

En effet, sans permis de conduire vous ne pouvez pas conduire, cela peut devenir handicapant quand vous avez l’habitude d’aller travailler ou de faire vos courses en voiture, c’est pour cette raison qu’il faut agir vite. Si vous avez récemment perdu votre permis et que vous ne savez pas quoi faire, nous vous expliquons à travers cet article, que faire en cas de perte de permis de conduire.

La déclaration de perte, première étape après la perte du permis

Comme son nom l’indique, cette déclaration permettra de notifier les autorités que vous avez perdu votre permis et qu’il n’est donc plus en votre possession. Cette démarche permet d’éviter à une personne mal intentionnée ayant trouvé votre permis d’en profiter et d’utiliser votre identité dans des buts frauduleux.

En cas de perte de permis de conduire, votre premier réflexe doit être de vous rendre au commissariat le plus proche ou à la brigade de gendarmerie pour effectuer votre déclaration. Vous pouvez également le faire en ligne.

Après avoir rempli votre déclaration, le gendarme ou policier vous remettra un récépissé, ce dernier vous donne l’autorisation de conduire sur le territoire français et est valable 60 jours.

Faire une déclaration de perte à l’étranger

Si vous êtes à l’étranger et que vous perdez votre permis de conduire, voici la procédure à suivre :

  • Faites votre déclaration de perte auprès des autorités locales ;
  • Faites votre déclaration au Consulat de France ;
  • Rendez-vous au commissariat dès votre retour afin d’obtenir un récépissé de deux mois.

Notez que l’attestation qui vous sera délivrée par le Consulat de France ne vous donne pas l’autorisation de conduire.

Demander un duplicata en perte de permis de conduire

En cas de perte de permis de conduire, vous pourrez continuer de conduire à l’aide du récépissé obtenu après la déclaration de perte et dont la validité est de deux mois. Dépassé ce délai, la conduite sera interdite, c’est pour cette raison qu’avant que les deux mois ne s’écoulent, vous devrez penser à faire la demande d’un duplicata de votre permis.

Le duplicata vous sera remis par la Préfecture ou Sous-Préfecture. Mais avant cela, vous devrez compléter le formulaire CERFA  numéro 14074*02 réservé à la demande Duplicata et d’y joindre votre récépissé ainsi que deux photos d’identité conformes aux normes.

Notez que depuis le début de septembre 2014, toute demande de duplicata de permis de conduire est devenu payante. Vous devrez donc prévoir la somme de 25 euros afin d’acheter le timbre fiscal. Aussi, dans certaines régions du territoire français telles que La Corse, La Réunion, le Limousin et la Guyane et Martinique peuvent appliquer des frais régionaux supplémentaires, n’hésitez pas à vous renseigner.